Faire du sport à la rentrée pour perdre les kilos en plus

faire du sport

Nous sommes en septembre, c’est la rentrée ! C’est le moment parfait de choisir quelques résolutions…Et si vous faites partie des nombreux Français connaissant des problèmes de surpoids…Il est temps de prendre votre gras à deux mains pour lui régler son compte une bonne fois pour toute !

Vous êtes déjà passé par-là, vous savez que c’est plus facile à dire qu’à faire…

La bonne nouvelle, c’est qu’on vous propose un article avec pleins de conseils pouvant être appliqués de suite ! Pas de promesse bidon ou de techniques révolutionnaires payantes.

Et on commence tout de suite ! 🙂

Comprendre comment et pourquoi le corps stocke ou brûle du gras

Avant d’aller plus loin, il faut comprendre le fonctionnement basique de la prise de poids.

Le corps est une machine organique merveilleuse dans laquelle se produit des milliards de réactions à chaque instant. C’est le fameux métabolisme de base.

Ce métabolisme basal a une caractéristique qui nous intéresse particulièrement dans le cadre de cet article : C’est le premier poste de dépense en termes de calories/d’énergie.

Cette dépense s’apparente aux fameux besoins journaliers. Environ 2100 calories pour un adulte sédentaire. Notez que les besoins journaliers varient en fonction du profil de chaque individu (sexe, taille, poids, taux d’activité physique)

2100 calories, c’est pas mal non ? Car oui, le corps humain se révèle être très gourmand en énergie.

  • Maintenir la chaleur corporelle
  • Respirer
  • Digérer
  • Se mouvoir
  • Réfléchir
  • Se défendre contre les infections
  • La division cellulaire
  • etc.

Toutes ces réactions consomment !



Cette énergie tant désirée est fournie via l’alimentation. Les aliments ingérés fournissent donc au corps « l’essence dont il a besoin ».

Jusque-là, c’est plutôt simple à comprendre.

La question se pose alors : Pourquoi je prends ou je perds du poids ?

Réponse : C’est une question de balance calorique.

Si l’énergie fournie est supérieure à la dépense énergétique, l’excédent calorique se retrouve stocké sous forme de graisse.

A l’inverse, si l’énergie fournie ne permet pas d’absorber la dépense calorique, le corps compensera en puisant dans les graisses.

Pour résumer simplement :

Apport calorique > Dépense énergétique = surplus calorique (prise de poids)

Apport calorique < Dépense énergétique = déficit calorique (perte de poids)

L’apport calorique est déterminé par l’alimentation. La dépense énergétique, quant à elle, est déterminée par le métabolisme de base (comme nous l’avons vu plus haut)…mais pas seulement !

L’activité physique peut aussi jouer un grand rôle dans la perte de poids en augmentant la dépense énergétique globale.

Pour maigrir, il faut donc réduire le bol alimentaire (ce qui va réduire l’apport calorique) et augmenter les dépenses. Moins de calories reçues et plus de calories dépensées !

Pour en savoir plus sur les différents points à prendre en compte pour mincir, nous vous invitons à découvrir ce guide proposé par le site Muscularmind qui présente les facteurs à considéré quand on cherche à maigrir de façon durable !

crossfit

Pour conclure sur le métabolisme…

Un dernier mot sur le métabolisme.

On distingue les métabolismes lents des métabolismes rapides. Un métabolisme lent facilite la prise de gras car il consomme moins de calories. A l’inverse, un métabolisme rapide demande plus de calories.

La nature du métabolisme est avant tout génétique. Vous avez sans doute connu des personnes qui pouvaient avaler des pizzas et des burgers sans prendre un poil de gras ! (Ces personnes avaient donc un métabolisme rapide)

Une question vous taraude peut-être : Peut-on influencer son métabolisme ?

Oui et non.

Notre hygiène de vie a une influence sur le métabolisme. Sommeil et alimentation jouent un rôle par exemple. Mais cela reste globalement négligeable.

On lit parfois que la musculation permet d’augmenter le métabolisme basal.

Le raisonnement étant le suivant : Le muscle consomme plus de calories que le gras. Si on augmente sa masse musculaire, le corps devrait consommer plus de calories au repos.

Est-ce vrai pour autant ?

Oui, c »est vrai…seulement, la différence est minime.

Un kilo de muscle consomme 6 à 7 calories par jour contre 2 à 3 calories pour le gras.

Dans l’hypothèse où vous arrivez à prendre 10 kilos de muscles (ce qui est vraiment énorme, votre corps changerait drastiquement). votre dépense calorique liée à votre masse musculaire ne serait que de 60-70 calories par jour, ce qui est bien faible !

Nous vous invitons à lire cet article du site Bodyscience qui détaille bien en quoi l’augmentation métabolique par le biais de la masse musculaire est une idée reçue.

Cependant, comme nous le verrons juste après, la musculation présente bien des avantages quand on veut brûler du gras.

Augmenter sa dépense calorique globale grâce au sport !

Comme nous l’avons vu juste au-dessus, la dépense énergétique est composée essentiellement du métabolisme de base.

L’activité physique pratiquée au quotidien « se greffe » ensuite à la dépense métabolique pour augmenter la dépense énergétique globale.

Avant de s’emballer, rappelons que l’essentiel de la perte de gras s’effectue au niveau de l’alimentation. La dépense liée à une activité physique doit être considérée comme une aide.

– 30 minutes de vélo brûlent environ 400 calories…400 calories, c’est l’apport énergétique d’un croissant au beurre, vous voyez bien où se trouve le problème !

Les débutants font souvent cette erreur…Ils pensent qu’une séance de sport leur donne le droit d’aller au Macdo le soir-même !

Si l’alimentation est le premier facteur impactant la balance énergétique, le sport reste néanmoins un allié de poids….Et puis, le sport a d’autres bienfaits en plus de la perte de poids, donc aucune raison de s’en priver !

Histoire d’être le plus efficace possible, on vous a concocté une petite liste des meilleurs sports pour brûler un maximum de calories.

Les sports les plus efficaces quand on veut perdre du poids facilement !

Petite précision tout de même : N’oubliez pas que le principal, ça reste de bouger.

Si vous aimez des activités sportives qui ne sont listées ci-dessous, c’est pas grave…Continuez !

Plus vous prenez du plaisir, plus vous êtes susceptible d’en faire sur la durée…Et rien de mieux que la régularité pour mincir !

1/ La corde à sauter

On commence tout de suite par ce qu’il y a de plus efficace…La corde à sauter, c’est le secret le mieux gardé des salles de boxe.

Quand on boxeur doit perdre du gras pour atteindre une catégorie en dessous, que fait-il ? Il se se tue en faisant de la corde !

15 minutes de corde à sauter brûlent autant que 30 minutes de sport.

A noter que la corde est un exercice particulièrement exigeant…Si vous êtes sédentaire et n’avez pas l’habitude de faire du sport, nous vous conseillons de commencer très doucement et de vous arrêtez à la moindre douleur.

Pensez aussi à vous équipez de bonnes chaussures afin d’éviter tout traumatisme au niveau des articulations.

La corde à sauter peut être pratiquée de manière intensive ou lente selon le niveau et les préférences.

Comme si ça n’a suffisait pas, c’est un sport très économique qui peut se pratiquer à domicile par tous les temps !

2/ La musculation

C’est un sport qu’on ne conseille pas toujours aux personnes qui désirent maigrir…Et pourtant !

Plus haut nous parlions de métabolisme basal et nous expliquions que la masse musculaire n’a qu’une faible incidence sur taux métabolique.

En revanche, la musculation a un impact non-négligeable sur le métabolisme à court-terme : Soulever des charges lourdes pendant plusieurs séries augmentent la production de certaines hormones comme la testostérone et l’hormone de croissance. Ces hormones sont de véritables brûle-graisse !

Pour en savoir plus sur les hormones qui aident à maigrir, nous vous invitons à cet article sur le site Passeport Santé.

Au-delà de l’impact hormonal, les différents exercices de musculations consomment de l’énergie pour être réalisés. Il y a donc une dépense immédiate à la manière de n’importe quel autre sport !

3/ La natation

La natation est un excellent choix pour qui souhaite maigrir…D’abord parce que c’est un sport énergivore. Toutes les parties du corps sont sollicitées…Et pour mobiliser tous ses membres, il faut bien brûler quelques calories !

Ensuite, comme l’eau oppose une résistance, les muscles doivent effectuer une pression dans l’eau lors du mouvement.

La natation sollicite les différents groupes musculaires, ce qui permet de sculpter sa silhouette !

Mais ça ne s’arrête pas-là ! Autre avantage, la natation ne traumatise aucune articulation ! C’est donc un sport particulièrement intéressant pour les personnes qui souffrent de rhumatisme ou douleur chronique au dos par exemple.

Enfin, dernier avantage, la température de l’eau peut optimiser la dépense calorique.

Plus haut, nous évoquions le fait que le métabolisme consommait de l’énergie pour maintenir la chaleur corporelle.

Quand vous nagez en eau froide, votre métabolisme consomme encore plus d’énergie pour compenser l’échange de température entre le corps et l’eau.

4/ La marche à pied

Alors oui, la marche ne brûle pas 500 calories en une demi-heure…Mais c’est un sport d’endurance qui peut vite devenir intéressant quand on le pratique sur des sessions plus ou moins longues.

L’avantage de la marche à pied, c’est que c’est une activité non-traumatique praticable par des personnes sédentaires ! Si vous n’avez pas l’habitude de faire du sport…C’est une excellente façon de mettre le pied à l’étrier.

Autre avantage, la marche ne fait quasiment pas transpirer ! Vous pouvez par exemple vous rendre au travail ou à un rendez-vous en marchant sans que cela ne pose problème.

Pour augmenter la dépense, vous pouvez pratiquer ce qu’on appelle la marche rapide. En augmentant l’intensité du mouvement, vous allez mécaniquement brûler plus de calories !

En conclusion…

Le sport ne fait pas tout mais il se révèle être d’une grande aide quand on veut se débarrasser des kilos en trop.

En plus de son impact sur le poids corporel, une activité physique régulière améliore la confiance en soi, l’humeur et réduit les niveaux de stress…Aucune raison de s’en priver !

Rappelez-vous que le plus important, c’est de prendre du plaisir.

Les sports évoqués ne le sont qu’à titre indicatif, n’hésitez pas à vous montrer aventurier et lancez-vous !

Note importante : Pensez à toujours vous échauffer avant de démarrer une activité physique quelconque. L’échauffement doit durer au moins 5 minutes et mettre l’accent sur les groupes musculaires qui seront sollicités pendant l’exercice. Si vous êtes une personne sédentaire qui n’a pas fait de sport depuis longtemps, vous pouvez aussi consulter votre médecin traitant qui vous donnera de bons conseils pour commencer une activité physique sans vous blesser.

 

PARTAGER