Tennis – Coupe Davis 2017 : Jo-Wilfried Tsonga a mené la France en finale

Coupe Davis, Dusan Lajovic, Jo-Wilfried Tsonga
Coupe Davis, Dusan Lajovic, Jo-Wilfried Tsonga

Ce dimanche, l’équipe de France de Tennis dirigé par Yannick Noah s’est qualifiée en finale de la Coupe Davis 2017 en éliminant la Serbie. La rencontre a été dominée par le numéro un français Jo-Wilfried Tsonga en 4 manches face au serbe Dusan Lajovic, 80e mondial. Malgré l’agressivité adverse, le joueur français a su s’imposer au stade de Pierre-Mauroy de Villeneuve-d’Ascq. Il s’agit entre autres de la 18e qualification de l’histoire du tennis français.

L’exploit du numéro un français, Jo-Wilfried Tsonga

La demi-finale opposant la France à la Serbie s’est tenue notamment au stade de Pierre-Mauroy de Villeneuve-d’Ascq à Lille entre Tsonga et Lajovic. L’équipe serbe a été privée de son leader Novak Djokovic suite à ses blessures. Il en va de même pour certaines grosses pointures du Tennis figurant dans le top 5 mondial comme Andy Murray ou encore Rafael Nadal et bien d’autres.

En effet, la rencontre a été spectaculaire entre les deux hommes en terminant la partie en 4 manches 2-6, 6-2, 7-6(5), 6-2 en faveur des français. Trop agressif en service, en coup droit…le serbe a dominé le premier set. Mais, Tsonga a pu imposer son jeu et a gagné le second set. Par la suite, le troisième set a été un véritable spectacle. Le français s’est battu jusqu’à la fin face à un Lajovic au dessous de ses moyens physiques. Enfin, Jo a su gérer le money time et a définitivement offert la victoire à la France.

Quelques réactions après cette victoire française

Evidemment, Tsonga et toute l’équipe de France du Tennis n’ont pas caché leur joie et leur sentiment d’accomplissement face à une telle victoire. Mais, le capitaine d’équipe, Yannick Noah a réagi aux critiques de ses compatriotes sur l’absence des géants du tennis mondial. Ce qui aurait permis à la France de monter en haut du podium en vue de cette finale de la Coupe Davis 2017 qui se déroulera en Novembre prochain.

NOS NOTES ...
Notes
PARTAGER