Retraite de Zlatan Ibrahimovic : l’équipe suédoise affrontera le Mondial 2018 sans l’attaquant principal

Ibrahimovic

L’équipe suédoise se doit de promettre sa pleine performance pour le Mondial 2018 même sans son meilleur élément. En effet, la fédération suédoise de football a déclaré dans un communiqué ce jeudi que Zlatan Ibrahimovic ne disputera pas la compétition de l’année.

Une décision ferme et sans retour pour la fédération

Ce verdict a été décidé par la fédération suédoise et le joueur lui-même.

« Laissons-les ronger leur frein. Ils disent avoir une bonne équipe, mais jusqu’à présent, ils n’ont rien gagné et moi je sais comment gagner »

ajoutait Ibrahimovic lors de sa déclaration face à la presse. Pour lui, c’est un choix qui ne nécessite plus d’aller-retour sur des arguments futiles. Les membres de la fédération a quand même tenté de lui dissuader de son choix, notamment, Lars Richt le directeur national, mais rien n’y fait. Le groupe pour la Coupe du monde sera donc annoncé sans lui pour le 15 mai.

Il est probable que le joueur suédois de 36 ans tient à rester sur sa retraite internationale pour garder son image de meilleur butteur de la sélection suédoise. Pourtant, la Suède a bien réussi à se qualifier pour le Mondial sans sa présence dans l’équipe, en éliminant notamment l’Italie.

Une absence qui ne marquera pas l’équipe

Selon son entourage, Ibrahimovic avait depuis longtemps prévu de participer à une dernière compétition internationale, et notamment le mondial 2018. Mais force est de constater que son absence depuis le mois d’avril, suite à une blessure au genou droit, a quand même laissé des trous dans sa performance. Si la prévision d’un éventuel retour s’avère réelle, il lui faudra d’abord revenir avec son club Manchester United et reprendre le terrain à un niveau décent. C’est après qu’il lui faudrait espérer convaincre Janne Andrerson, le sélectionneur de l’équipe nationale. Ce qui n’est pas gagné, car ce dernier a installé un nouveau système et semble aujourd’hui réfractaire à l’idée d’un come-back du meilleur buteur de l’histoire de l’équipe suédoise. En effet, pour Andrerson, le football suédois ne se résume pas à Zlatan Ibrahimovic, même s’il continue de le faire croire sur les réseaux sociaux.

PARTAGER