La griffe du Diable : un anti-inflammatoire naturel

De son vrai nom l’harpagophytum, la griffe du Diable est connue pour être une plante avec des propriétés anti-inflammatoires prouvées. Poussant dans des endroits chauds d’Afrique comme les steppes de la Namibie et le désert du Kalahari, cette culture serait un complément alimentaire aux multiples vertus. Voici quelques bienfaits de cet anti-inflammatoire naturel.

Une plante aux multiples propriétés

En tant qu’un anti-inflammatoire naturel la griffe du Diable serait particulièrement efficace contre les douleurs articulaires. Selon l’Organisation mondiale de la santé, l’utilisation cette plante pour traiter les douleurs en rapport avec les rhumatismes est démontrée cliniquement. Il constituerait ainsi un très bon remède contre ’inflammation chronique, la lombalgie et l’arthrose.

Les effets de la griffe du Diable dans le traitement des douleurs articulaires auraient fait l’objet d’études de la part des instances sanitaires européennes. Ces dernières auraient approuvé ses vertus dans le maintien de la flexibilité et de la mobilité des articulations.

Cette plante soulagerait également la douleur des entorses chez les sportifs. On reconnaître à la griffe du Diable à la fois des effets anti-inflammatoires et analgésiques. Ce qui permettrait d’apaiser des douleurs provenant d’une tendinite ou encore d’une entorse. Cependant, elle n’est pas conseillée en présence de contractures musculaires.

La prise de la griffe du Diable faciliterait la digestion et stimulerait l’appétit. Selon l’ESCOP (coopérative scientifique européenne sur la phytothérapie), des essais cliniques réalisés durant les années 1970 prouveraient l’efficacité de la racine de cette plante en ce sens. Consommée sous forme de décoction, celle-ci calmerait l’intensité des malaises liés aux intestins, d’une part. D’autre part, ce type d’usage apaiserait la diarrhée et la constipation. De plus, l’utilisation en décoction de la racine de la griffe du Diable permettrait de combattre efficacement la flatulence liée à la dyspepsie ou à l’aérophagie.

Quelques contre-indications connues de la griffe du Diable

Qu’elle soit utilisée sous forme de comprimés ou gélules, de poudre ou encore de teinture, la griffe du Diable serait contre-indiquée dans un certain nombre de cas. L’usage de cette plante serait par conséquent interdit aux femmes allaitantes ou enceintes, aux enfants et aux personnes qui souffriraient d’un d’ulcère gastro-intestinal.

Comparée à de nombreux anti-inflammatoires, la griffe du Diable présenterait l’avantage de son utilisation sur le long terme.

Sous quelle forme consommer la griffe du diable ?

La griffe du diable est réellement reconnue pour ses actions anti inflammatoires. Elle est d’ailleurs utilisée depuis -3 siècles avant Jésus-Christ, pour ces propriétés-là. Si vous souffrez de telles douleurs, il est compréhensible que vous cherchiez à vous en procurer.

Mais comment l’ingérer pour que cela soit pleinement efficace ?

Nous vous saurons que trop vous conseiller de consommer de la teinture mère de Griffe du diable. Rassurez-vous, les bienfaits de la griffe du diable seront pleinement conservés. Vous la trouverez également sous le nom de teinture mère d’harpagophytum.

  • Elle sera un allier dans les douleurs inflammatoires classiques.
  • Cela fonctionne également dans le cas des douleurs chroniques.
  • Ce mode d’administration n’est pas contre-indiqué en association avec vos traitements antalgiques habituels.
  • Cela favorisera également la souplesse articulaire et musculaire, pour diminuer vos douleurs.

Cela fonctionnera donc si vous souffrez de lombalgies, arthrite, entorse, arthrose et myalgie. Dernièrement, nous avons beaucoup entendu parler de fibromyalgie. Cela devrait vous faire beaucoup de bien, de part ses vertus relaxantes, décontractantes et également sédatives, si vous éprouvez du mal à trouver le sommeil. Quoi qu’il en soit, vous pourrez vous en procurer facilement sur le site de Dr Nature.

PARTAGER