Gap : la marque annonce la fermeture de ses boutiques en Europe

Face aux difficultés qu’elle rencontre depuis de nombreuses années, l’entreprise américaine de sportswear a décidé de fermer ses magasins implantés sur le continent européen. La situation de la marque vêtements et accessoires s’est fortement dégradée ces derniers mois avec la crise sanitaire du coronavirus. Du coup, l’enseigne n’a d’autres choix que suspendre l’activité de ses boutiques en Europe.

Les magasins de l’enseigne en Europe bientôt fermés

La marque de vêtements et accessoires, qui a connu un véritable succès dans les années 90 avec ses emblématiques T-shirts et jeans se trouve dans une zone de turbulence. Ces difficultés que rencontre Gap ont malheureusement un impact négatif sur ses activités. La gravité de la situation contraint l’entreprise à prendre des mesures drastiques concernant ses magasins implantés sur le vieux continent. Dans une note adressée à ses salariés selon Le Monde, elle a annoncé la fermeture de ses 120 boutiques se trouvant en Europe. Gap est, en effet, présent dans des pays tels que la France, le Royaume-Uni et l’Italie.

Les employés étaient conviés à une rencontre en ligne avec la direction de la firme qui avait pour objet « point sur les activités de Gap en Europe ». Comme l’affirme le quotidien français, c’est à cette occasion que les salariés apprennent la perte de leur emploi d’ici juillet 2021. Pour le groupe, cette décision serait consécutive à la suspension de ses trois réseaux.

Pour ce qui est de la France, il convient de rappeler que le pays accueille actuellement 21 boutiques après la fermeture d’une dizaine d’entre elles en 2019. Figurait ainsi parmi les magasins fermés celui de Paris, sur les Champs-Elysées qui comptait 90 employés.

Le Covid-19, pas l’unique raison de la fermeture des boutiques européennes de la marque

Si la crise sanitaire liée au coronavirus a aggravé la situation de Gap, elle est loin d’être la seule cause de cette fermeture annoncée de ses magasins en Europe. L’entreprise qui totalise 3 666 boutiques à travers le monde subit la concurrence de nombreuses marques depuis plusieurs années. En plus de concurrents classiques tels que Zara, Primark ou encore H&M, le groupe doit partager ses parts de marché avec les sites de vente de vêtements en ligne. Son hégémonie acquise au cours des années 1990 grâce à ses T-shirts et ses jeans s’est par conséquent effritée progressivement.

La marque de vêtements et accessoires à la pointe de la mode doit faire face à cette rude concurrence dans tous les pays européens où elle est implantée. En France par exemple, l’univers de l’habillement connaît d’énormes difficultés. De la Halle aux vêtements à Naf-Naf en passant par les chaussures André, C&A et Camaïeu, les enseignes dans la tourmente sont nombreuses.

On comprend dès lors que c’est le marché de la mode dans son ensemble qui est en pleine crise en Hexagone et dans les autres pays d’Europe. Pour l’heure, les adeptes des produits de l’enseigne américaine peuvent continuer à profiter de leurs vêtements préférés jusqu’à juillet 2021.

PARTAGER