Défaite de Lucas Pouille, le bleu perd le top 10

Lucas Pouille
image creative common

C’est avec la tête haute que le n°1 français accepte la défaite sur la terre hongroise après avoir affronté l’Australien John Millman (6-3,6-4). Son classement sur le circuit ATP en a été impacté.

Pas de français dans le top 10

L’élite des raquettes et des balles jaunes de l’ATP ne comportera pas de bleus pour cette saison. En effet, Lucas Pouille, le champion de l’hexagone, a échoué dès son arrivée en piste au tournoi de Budapest, dont il était le tenant du titre. Il s’est incliné face à John Millman, 94e joueur mondial, ce jeudi en 8e de finale. Après cela, sa victoire lors de la Coupe Davis avec l’équipe de France lui aurait été de courte durée. Le joueur de 24 ans encaisse donc la défaite pour le deuxième tournoi de suite dès son premier match à Monte-Carlo la semaine dernière. Pour rappel, Pouille a également perdu le revers face à Mischa Zverev, qui se classe 52e dans le circuit l’ATP.

Des défaites alarmantes avant Roland-Garros

Cette chute dans le classement est d’autant plus sombre pour le favori d’Emmanuel Planque, car il a lui-même renoncé au Masters 1 000 de Miami pour mieux aborder le quart de finale de Coupe Davis en Italie. Il a d’ailleurs obtenu de très bons résultats. Mais force est de constater que sa stratégie en Italie n’est pas forcement efficace à Hongrie. Et comme on dit, on ne peut pas empêcher le vent de tourner !

Le numéro un français enchaîne donc des défaites en dépit de sa qualification en tant que joueur français pour les demi-finales de la Coupe Davis. En conséquence, le 14e joueur mondial n’a gagné que 50 % de ses challenges au premier tour sur les douze derniers mois. Sa présence à Roland-Garros sera déjà moins soutenue alors qu’il n’a pas encore gagné l’étoile de l’acclamation dans ce niveau. Actuellement, il devra se consoler sur la classique qualification des Masters 1 000 de Madrid et Rome tout en espérant une reprise flamboyant après ses deux éliminations au premier tour.

Par ailleurs, le public a été suspicieux quant à la tournure des matchs disputés à Budapest. Avec la vague de trucage démasqué actuellement dans les circuits inférieurs, il est tout à fait possible que cette qualification hongroise disputée devant des tribunes clairsemées ait tout du traquenard. Il apparaît en effet bizarre que les quatre premières têtes de série (Pouille, Dzumhur, Gasquet et Shapovalov) n’ont pas remporté le moindre match.

PARTAGER